Dites- le à vos proches

Certaines personnes choisissent de remplir une carte de donneur, de la porter sur eux ou de la ranger dans leurs papiers personnels. Il faut cependant savoir qu’une carte de donneur n’a pas de valeur légale, et qu’elle est rarement retrouvée au moment d’un décès.

Rien ne remplace la parole échangée, c’est pourquoi l’Agence de la biomédecine propose, sur sa nouvelle carte, d’indiquer le nom des proches informés de votre choix.

Être donneur

Vous acceptez que vos organes et tissus soient greffés à des malades après votre décès ? Il vous est demandé d’informer vos proches de cette décision.
C’est le moyen le plus efficace pour que signifier votre choix et pour qu’il soit respecté.

En effet, c’est vers votre famille, les personnes qui partagent votre vie, que les équipes médicales se tourneront pour s’assurer que vous n’étiez pas contre le don avant d’envisager tout prélèvement. Cet échange aura lieu même si vous portiez sur vous une carte de donneur. Il faut savoir que la carte de donneur n’a pas de valeur légale.

De cette manière, chacun est sûr que sa volonté est connue et comprise et qu’elle sera respectée, au cas où. Cela permet aussi d’épargner un questionnement douloureux pour les proches, dans un moment déjà difficile.